• Atsushi Sato

Saint-Valentin au Japon, l'histoire de giri choco

Nous sommes heureux de vous faire partager dans notre blog certaines habitudes culturelles du Japon qui pourraient vous être inconnues.

Alors que Saint-Valentin approche à grands pas, nous allons raconter l'histoire de "giri choco", en avez-vous déjà entendu parler?



La Saint-Valentin a commencé au Japon dans les années 1950 comme le jour où les femmes déclaraient leur amour aux hommes en leur offrant des chocolats le 14 février. C'était aussi un jour de compétition pour les écoliers qui se jugeaient sur la quantité de chocolat qu'ils pouvaient recevoir des filles.


Il existe deux sortes de chocolat pour la Saint-Valentin au Japon, "honmei choco" et "giri choco". "Honmei choco" représente le chocolat que l’on offre le jour de la Saint-Valentin pour déclarer sa flamme à l’être cher. C’est un vrai jour de fête!


Dans les années 1980, cette tradition s'est élargie et les Japonais ont commencé à offrir du chocolat à leurs proches pour les remercier des relations de tous les jours. Nous l'appelons "giri choco" car giri signifie "courtoisie" en japonais. Au fil des ans, cette coutume est devenue une obligation et chaque femme se devait de donner du chocolat à ses collègues masculins. Une autre tradition a été créée selon laquelle les hommes devaient rendre la faveur des cadeaux aux femmes le 14 mars, connu sous le nom de "White Day". Les Japonais étant réputés timides par nature, les entreprises ont pensé qu’encourager cette tradition était un bon moyen de créer plus d'interaction entre les hommes et les femmes dans l’espace de travail. Si de nos jours, les mentalités évoluent et cette tradition fait débat, "giri choco" reste un jour très attendu comme Halloween ou Noël et, chaque année, les chocolatiers Japonais rivalisent de créativité pour proposer de nouvelles formes et de nouvelles saveurs de chocolats pour "honmei choco" et "giri choco". Sur la photo, un assortiment de chocolats aux saveurs nippones du chocolatier japonais "Les trois chocolats" à Paris. Les chocolats sont présentés sur une petite assiette Mino au motif asanoha (feuilles de chanvre entrelacées) de la sélection Maison Sato.


Joyeuse Saint-Valentin à tous!


Atsushi Sato

Maison Sato

58 vues0 commentaire
POST